Eco(dé)mystificateur

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Mondialisation

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi, 9 avril 2016

Mais que produit donc le Luxembourg ? Réflexion sur le salaire minimum et la productivité

Ce qui est bien avec Atlantico,  c’est qu’ils sont de droite ne sont pas sectaires. Ils donnent la parole à des intervenants  d’opinion souvent différentes parmi lesquels des économistes aux propos intéressants comme C.Mucherie et d’autres, aux propos indigents moins intéressants, comme A.Delaigue. Dans un papier récent, ce dernier nous explique pourquoi la hausse du salaire minimum serait, d’après lui,  globalement inefficace dans la lutte contre la calvitie les inégalités. Je vous laisse, si le cœur vous en dit, vous faire votre propre opinion sur un texte dont les arguments reposent principalement sur du vent « la littérature économique » (sic), celle qui visiblement n’inclut pas le dernier ouvrage d’Edouard Cottin-Euziol que je n’hésiterais pas à offrir à Delaigue si il me donnait son adresse. Je voudrais néanmoins rebondir sur une affirmation de ce dernier à savoir que « le salaire minimum, comme tous les salaires, est déterminé par la productivité du pays ». Et pour cela, je vais faire appel au dénommé Yann qui, à mon grand désespoir, a disparu – même si on trouve des traces récentes de son passage sur le Web à travers des commentaires postés notamment sur les-crises.fr - et a laissé son blog « Le bon dosage » en jachère. Ce dernier reste néanmoins une source inépuisable de réflexion sur un grand nombre de sujet, dont celui, justement, de la productivité.

Lire la suite...

dimanche, 13 décembre 2015

Un homme (très) utile (1/2)

Pierre-Noël Giraud peut sans conteste revendiquer le titre d’homme utile. Son dernier ouvrage intitulé « L’Homme inutile » et sous-titré « Du bon usage de l’économie » fait partie de ces livres qu’il faut avoir lu si l’on veut comprendre le fonctionnement de nos sociétés et tenter d’anticiper ce qui nous attend pour espérer pouvoir réagir si nécessaire. Giraud a cette capacité, à partir de l’analyse économique qu’il fait du monde actuel, de nous proposer sa vision du futur en fonction des politiques qui seront mises en œuvre. Et ça décoiffe, qu’on en juge par cette prédiction de notre professeur d’économie qui, rappelons-le, est ingénieur de formation : « Une humanité de 4 milliard d’individus à la fin du XXIIe siècle, ayant engrangé près de deux siècles de progrès techniques supplémentaires, vivra très bien, si elle le veut, sur une planète dont la température moyenne aura augmenté de 4 à 5°C » !

Lire la suite...

dimanche, 27 avril 2014

Souveraineté, mode d’emploi

Je ne m’en suis jamais caché : j’apprécie généralement beaucoup ce qu’écrit Frédéric Lordon, qu’il s’agisse de ses livres traitant principalement d’économie (ici ou ) ou de philosophie (ici). Son dernier ouvrage intitulé « La malfaçon » et sous-titré « Monnaie européenne et souveraineté démocratique » ne déroge pas à la règle. J’y retrouve – dans ce style si particulier qui peut certes  dérouter certains mais qui, selon moi, fait honneur à la langue française – cette capacité de Lordon à mettre en mots une analyse que je partage pour l’essentiel mais que je n’exprimerai sans doute pas d’une manière aussi claire et précise. C’est un véritable manifeste politique qui nous est proposé ici dans lequel l’auteur ne s’embarrasse pas de fioritures pour, non seulement désigner les responsables de tous nos malheurs – Allemagne en tête – mais  aussi, critiquer tous ceux qui, à gauche, refusent de voir les conséquences évidentes de leurs prises de positions au nom d’une idéologie mondialiste mal digérée.

Lire la suite...

vendredi, 30 août 2013

Les cinq premières minutes

J’ai récemment perdu l’occasion de faire un texte comme je les aime, tout en finesse et emplit de compassion pour mon prochain. J’en suis donc réduit à me rabattre sur un sujet qui, bien qu’étant d’une certaine manière en rapport avec le texte initialement envisagé, sera cependant moins polémique notamment parce qu’il ne fera pas mention du traitement que j’ai cru subir et qui, si je n’avais pas réalisé en définitive que ce n’était qu’un mauvais cauchemar, aurait rendu vert de jalousie les voisins des Gomorrhéens. Je vais donc parler des rapports humains et de ce qui se passe pendant les toutes premières minutes où deux terriens se rencontrent pour la première fois. Je précise tout de suite que, malgré ce que ce qui précède a pu laisser croire, il n’y a rien de sexuel dans ce qui suit.

Lire la suite...

mercredi, 31 juillet 2013

Organigramme de l'Union Européenne

vendredi, 28 octobre 2011

Choses lues… après que le monde fut sauvé !

On le sait depuis longtemps, l’information, la vraie, ne se trouve pas dans la presse institutionnelle. Pour comprendre ce qui se passe en ces temps troublés et confus, il nous faut des esprits libres et lucides qui prennent le temps d’analyser les événements et de partager leurs conclusions avec le commun des mortels. On les trouve sur Internet. Ils tiennent des blogs. Ils s’appellent Yann, Olivier, Laurent et Nicolas …

Lire la suite...

jeudi, 27 octobre 2011

L’Euro, une monnaie au service de la globalisation

Rien de bien nouveau dans ce nouvel extrait du livre de Jacques Sapir, "La démondialisation" mais il me semble intéressant car il rappelle en quelques lignes la genèse de l’euro et les difficultés créées par une monnaie qui aurait du être commune plutôt qu’unique.

Lire la suite...

mardi, 18 octobre 2011

Epouser sa femme de ménage fait baisser le PIB !

Ne cherchez pas, il n’y a pas de contrepèterie dans le titre de cet article ! Ce n’est en substance qu’un résumé rapide de ce que nous explique Jacques Sapir dans le premier chapitre de "La démondialisation". Il y écrit que "si vous recourez à une personne que vous payez pour faire vos repas et laver votre linge et épousez ladite personne, vous ferez diminuer le PIB". En effet, ces activités seront toujours réalisées mais ne donneront plus lieu à transaction financière et ne seront donc plus comptabilisées dans le PIB.

Lire la suite...

dimanche, 16 octobre 2011

Frédéric Lordon dénonce le clivage gauche-droite sans parvenir à s’en affranchir

Ecouter Lordon, c’est toujours un régal, tant dans le fond que dans la forme. Sa participation à l’émission de Daniel Mermet, "Là-bas si j’y suis", dans le cadre de la Fête de l’Huma le 16 septembre dernier ne déroge pas à la règle : notre économiste préféré était en grande forme. S’exprimant sur le concept de démondialisation, il y a clairement dénoncé le clivage gauche-droite sans toutefois parvenir lui-même, hélas, à s’en affranchir.   

Lire la suite...

lundi, 10 octobre 2011

Quand Pierre-Noël Giraud se transforme en dictateur pour sauver l’Europe des bureaucrates

Dans un texte proprement stupéfiant publié en deux parties sur Pensées Libres, Pierre-Noël Giraud (PNG), l’auteur du remarquable « Commerce des promesses » préconise pour résoudre la crise en sauvant l’euro et l’Europe, de "faire garantir la dette grecque par tous les européens"et, pour éviter qu’elle ne se reproduise, de réaliser ni plus ni moins qu’un "coup de force" digne des pires régimes autocratiques, coup de force qui serait mis en musique par " une élite bureaucratique assez forte et unie (au moins en Allemagne, en France et dans quelques autres pays) pour faire un saut vers le fédéralisme, alors que les peuples n’en veulent aujourd’hui pas, (…)"

Lire la suite...

- page 1 de 3