Eco(dé)mystificateur

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, 23 février 2017

Je demande l’asile politique en Picardie

Mes toutes dernières et fragiles illusions se sont envolées. Pour remettre la France debout, celui que j’ai longtemps soutenu, a étonnamment et définitivement décidé qu’il était plus rentable de taper sur les immigrés et les RMIstes que sur l’euro. Et, pour ne rien arranger, de peur d’être confondu avec un royaliste (sic), il laisse officiellement tomber le souverainisme comme il l’a récemment expliqué à la radio. Bref, Nicolas Dupont Aignan – alias NDA – a irrémédiablement cédé aux sirènes du marketing politique et des instituts de sondage et le nouveau slogan de sa campagne est donc bien « Ordre, justice et …reniement » comme je l’avais déjà dénoncé en mars dernier. Me voilà donc bien emmerdé quant au bulletin à mettre dans l’urne dans quelques semaines … 

Lire la suite...

samedi, 14 janvier 2017

Choses lues … (10)

Deux ou trois choses lues, où l’on s’intéresse au rapport entre intelligence et richesse, où l’on explique que ce ne sont pas les baisses de charge qui créent de l’emploi, où l’on défend le capitalisme à la française et où l’on rend hommage, comme il se doit, à François Chérèque.

Lire la suite...

mercredi, 14 décembre 2016

L’impôt sur les vaches

Encore un très bon texte de M.Mucherie sur Atlantico que je vous recommande de lire en entier et dont je vous propose un extrait ci-après qui rappelle, entre autres choses et  si il le fallait encore, que le QE de la BCE tel qu’il est pratiqué ne touche pas l’économie réelle – ce qui n’était pas son objectif – mais , et c’est beaucoup plus grave, n’atteint même pas sa cible, à savoir, simuler l’inflation.

Lire la suite...

mardi, 29 novembre 2016

Mais quand vont-ils enfin comprendre ?

Alors que le tout nouvellement adoubé champion de la droite et du centre a, selon les rumeurs, l’intention de démonter tout ce qui pouvait encore subsister de notre système de protection sociale, et n’y voit aucune contradiction avec le fait de se revendiquer du gaullisme social, on en finit plus d’entasser les preuves qui démontrent l’extrême nocivité de ce type de politique ultralibérale et mondialiste. Et c’est sur Atlantico.fr, un site pas spécialement connu pour ses accointances de gauche, que j’en ai trouvé le plus ces derniers temps.

Lire la suite...

samedi, 20 août 2016

N’ayez pas peur

Les solutions existent, j’en suis intimement convaincu, pour améliorer de manière significative le fonctionnement de nos économies dans l’intérêt de tous. Elles reposent sur des théories comme le néochartalisme ou la finance fonctionnelle de Lerner. Elles ont été décrites en long et en large notamment sur ce blog et je renvoie à ce très bon texte publié sur le blog d'André-Jacques Holbecq en 2013 qui présente une excellente description des concepts principaux. La question qui se pose alors à un béotien comme moi c’est bien évidemment pourquoi, si les solutions sont si évidentes,  elles ne sont pas mises en application.

Lire la suite...

jeudi, 23 juin 2016

Jean-Marc Sylvestre n’a pas aimé « Merci Patron ». Etonnant, non ?

Je ne me suis intéressé à l’existence de Jean-Marc Sylvestre qu’une seule fois. C’était en 2013 à l’époque de ma furtive collaboration avec le défunt site Ragemag. J’avais fait un texte et surtout un photo montage suite au débat auquel participaient notamment Laurent Herblay et Jean-Marc Sylvestre, dont on trouvera un compte rendu sur le blog de Laurent. Mon texte n’avait rien de transcendant – je le mets quand même en pièce jointe – mais j’aime bien la photo que je reproduis donc ici. Le moins que l’on puisse dire c’est que J.M. Sylvestre n’était pas sorti grandit de cette confrontation.
Il vient tout récemment de gagner le droit de figurer en bonne place dans mon Tableau de Chasse, suite au torchon à la critique qu’il a récemment publié sur Atlantico du documentaire de François Ruffin, Merci Patron. Je vous propose ci-après le texte du journaliste avec mes commentaires intercalés. C’est la seule chose que j’ai trouvée à faire pour me calmer face à un tel tissu d’inepties doublé d’un procès d’intention à entrées multiples et d’une mauvaise foi sans limites.

Lire la suite...

samedi, 9 avril 2016

Mais que produit donc le Luxembourg ? Réflexion sur le salaire minimum et la productivité

Ce qui est bien avec Atlantico,  c’est qu’ils sont de droite ne sont pas sectaires. Ils donnent la parole à des intervenants  d’opinion souvent différentes parmi lesquels des économistes aux propos intéressants comme C.Mucherie et d’autres, aux propos indigents moins intéressants, comme A.Delaigue. Dans un papier récent, ce dernier nous explique pourquoi la hausse du salaire minimum serait, d’après lui,  globalement inefficace dans la lutte contre la calvitie les inégalités. Je vous laisse, si le cœur vous en dit, vous faire votre propre opinion sur un texte dont les arguments reposent principalement sur du vent « la littérature économique » (sic), celle qui visiblement n’inclut pas le dernier ouvrage d’Edouard Cottin-Euziol que je n’hésiterais pas à offrir à Delaigue si il me donnait son adresse. Je voudrais néanmoins rebondir sur une affirmation de ce dernier à savoir que « le salaire minimum, comme tous les salaires, est déterminé par la productivité du pays ». Et pour cela, je vais faire appel au dénommé Yann qui, à mon grand désespoir, a disparu – même si on trouve des traces récentes de son passage sur le Web à travers des commentaires postés notamment sur les-crises.fr - et a laissé son blog « Le bon dosage » en jachère. Ce dernier reste néanmoins une source inépuisable de réflexion sur un grand nombre de sujet, dont celui, justement, de la productivité.

Lire la suite...

lundi, 4 avril 2016

QE for the people : il y a ceux qui sont pour, ceux qui sont contre et il y a ...A.Delaigue

Le débat en cours sur ce que certains appellent la « monnaie hélicoptère » a l’immense mérite immédiat de faire un peu de publicité autour du thème de la monnaie. Que l’on soit pour ou que l’on soit  contre, on peut difficilement, dans une discussion sur le sujet, ne pas aborder d’une manière ou d’une autre les mécanismes mystérieux de la création monétaire. A moins de s’appeler A.Delaigue et de considérer qu’il n’y a tout simplement pas matière à discussion. Circulez, il n’y a rien à voir comme il le proclame sur Twitter:







Et dire que ce type est professeur d’économie !

Heureusement, d’autres considèrent le sujet sérieusement et proposent quelques explications.

Lire la suite...

jeudi, 17 mars 2016

Bulle, vous avez dit bulle ?

C’est un des arguments souvent avancé par ceux qui critiquent ce qu’on appelle le Quantitative Easing : l’injection de monnaie  qui en découle créerait systématiquement des bulles sur les marchés financiers. Un article très intéressant de Mathieu Mucherie publié sur Atlantico.fr vient remettre en question une évidence qui ne va pas forcément de soi. Et les faits sont là, comme nous l’explique notre économiste de marché, chiffres et graphiques à l’appui. Il n’y a pas d’emballement des cours de bourse, les grandes matières premières sont toutes en chute libre, l’immobilier ne flambe pas et le risque immédiat que nous devons affronter est la déflation.  Je vous encourage à lire ce texte, il est décapant. Parmi les nombreuses questions que sa lecture entraine, il y en a une qui m’a particulièrement travaillé :   si il n'y a pas de bulles, où sont passés les milliards injectés par la BCE dans le cadre du QE ? Je vous propose ci-après, en vrac, les éléments de réponse que j’ai pu glaner ici et là :

Lire la suite...

lundi, 22 février 2016

Le coming out néochartaliste d’Atlantico

Ce n’est pas la première fois que je remarque que Nicolas Goetzmann, responsable du pôle Economie pour Atlantico, tient des propos que l’on pourrait qualifier de subversifs, compte tenu du milieu dans lequel il évolue. Accompagné de Christophe Bouillaud, dans un entretien à deux voix paru récemment sur le site, il remet en cause les politiques d’austérité pratiquées en Europe, notamment à la lumière des avertissements du FMI et l’OCDE. Ce n’est pas là le seul paradoxe de ce texte – dont je recommande la lecture – que de présenter ces deux organismes comme ayant la solution à tous nos problèmes, quand on se souvient, par exemple, des dégâts occasionnés en leur temps par les politiques d’ajustements structurels imposées par le …FMI.

Lire la suite...

- page 1 de 3