Eco(dé)mystificateur

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi, 14 janvier 2017

Choses lues … (10)

Deux ou trois choses lues, où l’on s’intéresse au rapport entre intelligence et richesse, où l’on explique que ce ne sont pas les baisses de charge qui créent de l’emploi, où l’on défend le capitalisme à la française et où l’on rend hommage, comme il se doit, à François Chérèque.

Lire la suite...

mardi, 29 novembre 2016

Mais quand vont-ils enfin comprendre ?

Alors que le tout nouvellement adoubé champion de la droite et du centre a, selon les rumeurs, l’intention de démonter tout ce qui pouvait encore subsister de notre système de protection sociale, et n’y voit aucune contradiction avec le fait de se revendiquer du gaullisme social, on en finit plus d’entasser les preuves qui démontrent l’extrême nocivité de ce type de politique ultralibérale et mondialiste. Et c’est sur Atlantico.fr, un site pas spécialement connu pour ses accointances de gauche, que j’en ai trouvé le plus ces derniers temps.

Lire la suite...

lundi, 22 février 2016

Le coming out néochartaliste d’Atlantico

Ce n’est pas la première fois que je remarque que Nicolas Goetzmann, responsable du pôle Economie pour Atlantico, tient des propos que l’on pourrait qualifier de subversifs, compte tenu du milieu dans lequel il évolue. Accompagné de Christophe Bouillaud, dans un entretien à deux voix paru récemment sur le site, il remet en cause les politiques d’austérité pratiquées en Europe, notamment à la lumière des avertissements du FMI et l’OCDE. Ce n’est pas là le seul paradoxe de ce texte – dont je recommande la lecture – que de présenter ces deux organismes comme ayant la solution à tous nos problèmes, quand on se souvient, par exemple, des dégâts occasionnés en leur temps par les politiques d’ajustements structurels imposées par le …FMI.

Lire la suite...

samedi, 19 décembre 2015

Choses lues à propos de L'homme inutile

J’ai proposé en deux parties les réflexions que m’a inspirées le dernier ouvrage de Pierre-Noël Giraud et que je recommande fortement malgré les quelques sujets de désaccord. Je vous propose ci-après divers points de vue glanés sur Internet. 

Lire la suite...

dimanche, 15 février 2015

L’un des pires crimes de l’époque moderne

C’est ainsi que Noam Chomsky et Edward Herman dans leur livre intitulé « La fabrication du consentement » qualifient la guerre menée par les USA au siècle dernier en Indochine.

« […] depuis la fin des années 1940, les États-Unis avaient apporté leur aide à la guerre de reconquête des Français; avaient violé les accords signés à Genève en 1954 ; avaient mis en place un régime terroriste collaborateur dans la moitié Sud du pays, coupé en deux par une force d’occupation (américaine) ; s’étaient lancés dans une agression ouverte du Sud-Vietnam dès 1962 et avaient désespérément œuvré à faire barrage au règlement politique que recherchaient les Vietnamiens de toutes tendances ; pour finir, ils avaient purement et simplement envahi le Sud-Vietnam en 1965, se lançant dans une guerre aérienne et terrestre qui allait intégralement dévaster l’Indochine. »  

Les États-Unis ont « envahi, impitoyablement bombardé, ravagé les campagnes, tué et blessé des millions d’innocents d’une petite et lointaine société paysanne dans la poursuite de [leurs] propres intérêts politiques »

Parmi les chiffres qui caractérisent l’ampleur du désastre, celui-ci : on largua au Vietnam, deux fois le tonnage de bombes déversées sur le Japon et l’Allemagne réunis durant toute la Seconde Guerre mondiale ! Et cet autre : selon les estimations vietnamiennes, la guerre fit trois millions de morts. Avec un total de de cinquante-huit mille tués, les pertes des États-Unis étaient inférieures à 0,1% de leur population ; ce chiffre s’élevait à 17 % pour le Vietnam.

vendredi, 6 février 2015

Lettre du Père Zanotti-Sorkine aux dessinateurs de Charlie Hebdo

Cher Jean, cher Georges, cher Stéphane, cher Bernard,

Bien que je sois prêtre et que cet état par le passé vous débectait, permettez-moi de vous appeler par vos prénoms et non par vos noms de guerre. Une façon comme une autre de me sentir votre frère. Certes, vous demeurez Cabu, Wolinski, Charb et Tignous, dessinateurs de profession, crayonneurs d’idées, trublions de vie politique, insulteurs de justes et de coupables, souvent drôles et méchants sous le crayon vulgaire et obsessionnellement blasphémateur du sacré, mais à mon esprit éduqué par le Christ à dépasser les apparences, vous apparaissez plus grands que votre œuvre, plus grands que vos dessins offerts aux combats rétrécis de la terre. Seule la bonté personnelle qualifie un être et l’ennoblit jusqu’à la moelle, je le crois, et pour cela, je mourrais. Tout le reste n’appartient qu’à la petite histoire qui finit sous le dégueuloir conventionnel des hommages et des récompenses accordés entre hommes, au gré des intérêts particuliers et des partis. Bah ! que tout cela est bas !

Lire la suite...

vendredi, 11 octobre 2013

Revue de presse aéroportuaire

J’avoue ressentir un certain plaisir à prendre l’avion dans le cadre de mon activité professionnel, ce que je fais hélas de moins en moins souvent.  C’est toujours un bonheur d’abuser des privilèges offerts par la classe affaire comme, par exemple, passer devant tout le monde aux contrôles de police ou à l’embarquement. J’apprécie aussi la possibilité de me gaver de petits fours et d’absorber suffisamment de breuvage alcoolisé pour planer avant même de rentrer dans l’aéronef. Mais l’aspect le plus intéressant reste la mise à disposition gratuite de tout un tas de journaux et de revues que je n’aurais certainement pas l’occasion de lire si il fallait, pour cela, que j’entamasse mes finances personnelles.

Lire la suite...

vendredi, 27 septembre 2013

Choses lues… (9)

Deux ou trois choses lues sur Internet où l’on s’intéresse aux polémiques qui agitent régulièrement le petit monde des penseurs de l’Internet, domaine de prédilection de la traque au facho présumé.

Lire la suite...

mardi, 24 septembre 2013

Choses lues… (8)

Deux ou trois choses lues sur Internet où l’on explique pourquoi il faut d’urgence mettre fin à l’indépendance des Banques Centrales et supprimer l’argent liquide.

Lire la suite...

mardi, 9 avril 2013

Un jésuite sur écoute

Je n’ai jamais réussi à finir le « Jésuites » de Jean Lacouture. Il faudra que m’y remette un de ces jours. Pour une raison qui m’échappe totalement, et alors que mon développement spirituel s’est brutalement arrêté il y a plus de 30 ans, j’ai toujours été attiré par la Compagnie de Jésus. Et ce n’est pas l’interview de Gaël Giraud dans Télérama qui va me faire changer d’avis, bien au contraire. Je vous en recommande vivement la lecture car il propose en quelques lignes, de passer en revue la plupart des thèmes associés à la grave crise financière que nous vivons, sans éluder aucun sujet, y compris celui de la violence sociale. Il ne me reste plus qu’à lire le dernier ouvrage de Giraud, « L’illusion financière » afin de vérifier si il ne nous proposerait pas une nouvelle Théologie de la libération destinée à combattre le monde de la finance. Il faut bien cela pour expliquer le fait qu’il pense être … sur écoute.  

- page 1 de 3