Eco(dé)mystificateur

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, 29 mai 2017

Quand un acteur de la finance s’attaque à la pollution par la dette

J’ai déjà eu l’occasion de signaler la parution du livre d’Adair Turner à travers un billet écrit par Edouard Cottin-Euziol fin 2015. La traduction complète, intitulée « Reprendre le contrôle de la dette – Pour une réforme radicale du système financier » a depuis été publiée sous la direction de l’épatant Gaël Giraud. Je ne peux qu’en recommander la lecture parce que c’est un livre en tout point remarquable et parce qu’il a été écrit, non pas par un doux rêveur utopiste, mais par un acteur du système. En effet, Adair Turner a notamment été président de l’Autorité des services financiers, le régulateur britannique. Vous trouverez une présentation exhaustive de cet ouvrage sur le site d’Alain Grandjean et je vous propose ci-après, les quelques réflexions que m’ont inspiré ce livre fondamental pour la compréhension de notre système économique, du rôle de la finance et des réformes drastiques à mettre en œuvre d’urgence.

Lire la suite...

dimanche, 1 janvier 2017

Les visages de la finance

Non, la finance n’est pas un ennemi désincarné. Elle a un visage, ou plutôt des visages et c’est le grand mérite du livre de Geoffrey Geuens intitulé « La finance imaginaire » que de nous donner à les voir en les nommant, mettant au grand jour les relations incestueuses entretenues par les responsables politiques avec les banquiers et autres gérants de fonds de pension. C’est ce qui lui permet d’affirmer « que le monde de la bancassurance et de la gestion de fonds n’est pas devenu, comme certains voudraient le faire croire, une société anonyme. (…) Car derrière l’imaginaire de la démocratisation du capital et de la dissémination de la propriété, c’est toujours – pour qui veut bien regarder – l’oligarchie financière qui se donne à voir. » Et si vous voulez des noms, je vous recommande de lire le livre, il en regorge au point que l’on regrette vraiment qu’il n’y ait pas d’index permettant un référencement plus facile.

Lire la suite...

mardi, 29 novembre 2016

Mais quand vont-ils enfin comprendre ?

Alors que le tout nouvellement adoubé champion de la droite et du centre a, selon les rumeurs, l’intention de démonter tout ce qui pouvait encore subsister de notre système de protection sociale, et n’y voit aucune contradiction avec le fait de se revendiquer du gaullisme social, on en finit plus d’entasser les preuves qui démontrent l’extrême nocivité de ce type de politique ultralibérale et mondialiste. Et c’est sur Atlantico.fr, un site pas spécialement connu pour ses accointances de gauche, que j’en ai trouvé le plus ces derniers temps.

Lire la suite...

lundi, 5 septembre 2016

Monétarisme et banque centrale

J’ai déjà eu l’occasion de signaler ma perplexité en entamant la lecture de l’e-book de M.Mucherie et en constatant que j’étais en accord avec certaine positions prises par les monétaristes. Bien que n’ayant pas réussi à mettre la main sur une version papier, j’ai fini par lire ce livre en entier sur mon ordinateur, pendant mes heures de bureau. Ne  le dites pas à mon patron. Cela n’a pas dissipé mon trouble bien au contraire, surtout quand j’ai constaté que Mucherie n’hésitait pas à se référer à … Fréderic Lordon !

Lire la suite...

mercredi, 13 avril 2016

La méthode Coué à la rescousse du QE de la BCE ?

J’ai donc assisté au séminaire Fourgeaud du 5 avril dernier intitulé "Impact de la politique monétaire de l’Eurosystème". Malgré la technicité des sujets, j’ai quand même réussi à saisir les grandes lignes des démonstrations faites par les représentants de l’INSEE puis de la Banque de France. Le moins que l’on puisse dire c’est que la justification d’un soi-disant effet positif du QE actuel sur la reprise a été laborieuse et, de mon point de vue de béotien, tiré par les cheveux.

Lire la suite...

jeudi, 17 mars 2016

Bulle, vous avez dit bulle ?

C’est un des arguments souvent avancé par ceux qui critiquent ce qu’on appelle le Quantitative Easing : l’injection de monnaie  qui en découle créerait systématiquement des bulles sur les marchés financiers. Un article très intéressant de Mathieu Mucherie publié sur Atlantico.fr vient remettre en question une évidence qui ne va pas forcément de soi. Et les faits sont là, comme nous l’explique notre économiste de marché, chiffres et graphiques à l’appui. Il n’y a pas d’emballement des cours de bourse, les grandes matières premières sont toutes en chute libre, l’immobilier ne flambe pas et le risque immédiat que nous devons affronter est la déflation.  Je vous encourage à lire ce texte, il est décapant. Parmi les nombreuses questions que sa lecture entraine, il y en a une qui m’a particulièrement travaillé :   si il n'y a pas de bulles, où sont passés les milliards injectés par la BCE dans le cadre du QE ? Je vous propose ci-après, en vrac, les éléments de réponse que j’ai pu glaner ici et là :

Lire la suite...

mercredi, 30 décembre 2015

Création monétaire : et si le débat avait enfin lieu ?

Dans cet excellent article publié sur La Tribune.fr, Romaric Godin nous explique qu’un vote est en cours en Suisse pour retirer aux banques commerciales le pouvoir de créer de la monnaie et mettre en place un système de monnaie pleine aussi appelé 100% monnaie. En ce qui me concerne, je ne me suis toujours pas fait d’opinion définitive sur le sujet mais le fait qu’il soit discuté sur la place publique dans un pays comme la Suisse dont on connait le rôle dans la finance mondiale, me parait déjà une excellente nouvelle, quel que soit le résultat du vote. A quand un tel débat en France ? 

mercredi, 23 décembre 2015

Quand Adair Turner recommande le recours au financement monétaire (billet invité)

Dans l’émission Les P’tits Bateaux, diffusée chaque dimanche soir sur France Inter, des enfants posent les questions qui leur passent par la tête à des spécialistes qui leur répondent. L’émission est toujours passionnante car ces questions nous nous les sommes tous posées un jour avant de les avoir, sous le poids des habitudes et du quotidien, rangées dans un coin de notre tête pour ne plus jamais nous les poser. Il y a 3 ans, au cours de l’une de ces émissions, une petite fille demanda pourquoi « puisque ce sont les hommes qui fabriquent l’argent [on ne pourrait pas] en fabriquer plus et aider tous ceux qui en ont besoin, et supprimer la pauvreté ».

Lire la suite...

lundi, 14 décembre 2015

Un homme (toujours) utile (2/2)

Comme convenu, voici la suite de ma note de lecture concernant le dernier ouvrage de Pierre-Noël Giraud. Autant son utilité n’est plus à démontrer quand il s’agit d’analyser la situation actuelle et d’imaginer notre futur avec plus ou moins d’optimisme, autant lorsqu’il s’agit de proposer les moyens d’aller de l’une à l’autre – que l’on choisira brillant de préférence – la question peut être posée de savoir à quoi joue exactement notre polytechnicien, passé le stade de la simple provocation. Comment en effet interpréter autrement ce genre de prédiction ? : « Les Africains et les Africaines n’échapperont pas, s’ils veulent s’extraire de l’inutilité rurale et surtout urbaine, aux sweat shops, aux semaines de 7 jours, aux dortoirs d’usine surpeuplés, aux contremaîtres brutaux, aux salaires de subsistance ».  

Lire la suite...

mercredi, 11 novembre 2015

Marc Roche, le déçu du capitalisme qui n’arrive pas à se défaire de sa fascination pour la finance

J’avais lu lors de sa sortie en 2010 – Dieu que le temps passe vite – l’ouvrage que Marc Roche a consacré à Goldman Sachs intitulé « La Banque ». J’avais exprimé à l’époque mon scepticisme quant à l’intérêt de ce livre, ne voyant pas très bien où le journaliste financier voulait en venir et à partir de quels arguments. J’ai lu récemment « Les banksters » du même auteur et je peux maintenant me faire une idée plus précise sur la démarche de celui qui se revendique comme un déçu du capitalisme.

Lire la suite...

- page 1 de 9