Eco(dé)mystificateur

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, 23 février 2017

Je demande l’asile politique en Picardie

Mes toutes dernières et fragiles illusions se sont envolées. Pour remettre la France debout, celui que j’ai longtemps soutenu, a étonnamment et définitivement décidé qu’il était plus rentable de taper sur les immigrés et les RMIstes que sur l’euro. Et, pour ne rien arranger, de peur d’être confondu avec un royaliste (sic), il laisse officiellement tomber le souverainisme comme il l’a récemment expliqué à la radio. Bref, Nicolas Dupont Aignan – alias NDA – a irrémédiablement cédé aux sirènes du marketing politique et des instituts de sondage et le nouveau slogan de sa campagne est donc bien « Ordre, justice et …reniement » comme je l’avais déjà dénoncé en mars dernier. Me voilà donc bien emmerdé quant au bulletin à mettre dans l’urne dans quelques semaines … 

Lire la suite...

samedi, 23 avril 2016

Question de priorités

C’est dans un commentaire sur un forum du site Arrêt sur Image que j’ai trouvé le texte que je vous propose ci-après qui récapitule bien les données du problème tel qu’il se présente lorsque l’on considère, comme moi, que la priorité des priorités c'est de reprendre le pouvoir sur le système capitaliste financiarisé. Il faut alors faire appel à toutes les forces, sans exclusive, qui ont le même objectif. On se mettra sur la gueule ensuite, quand on aura gagné cette première bataille. Et ce n’est visiblement pas pour demain ! 

Lire la suite...

vendredi, 25 mars 2016

Ordre, justice et … reniement

Nicolas Dupont-Aignan, alias NDA, a donc officiellement fait acte de candidature à l’élection  présidentielle de 2017. Le Petit Journal de Canal+ s’en est fait l’écho dans un "reportage" de 8 mn que l’on pourrait naïvement juger dévastateur pour l’image du candidat mais – à en croire les grands prêtres du marketing politique –, grandement apprécié du Dieu audimat, soutien indispensable à tout postulant à la magistrature suprême qui se doit d’être prêt à toutes les trahisons tous les sacrifices lui permettant d’assurer les points d’audiences tant recherchés. Le Petit Journal, antichambre du pouvoir … Quelle époque !!!

Lire la suite...

dimanche, 20 mars 2016

C’est grave Docteur Lordon ?

Très honnêtement, je ne me faisais pas beaucoup d’illusions et j’anticipais la réponse. Mais j’ai définitivement dissipé tout doute possible : pour Frédéric Lordon, ne pas être de gauche, c’est grave. C’est en effet la réponse qu’il a faite à la question que je lui ai posée ce  vendredi 11 mars, suite à la projection du film « Merci Patron » à Nanterre. J’y avais convié une poignée d’amis, pas spécialement de gauche non plus mais qui ont néanmoins aimé le film, et, lors du débat d’après film, après avoir signalé que c’était la deuxième fois que je le voyais et que j’avais beaucoup aimé, je lui posais donc la question qui tue : aimer le film sans se revendiquer de gauche, est-ce grave ?  Sa réponse fut sans équivoque même si il a entretenu une forme d’espoir en me suggérant de les rejoindre. Au-delà de l’aspect galéjade de tout cela, il y a quand même cette triste réalité que j’ai eu l’occasion d’expérimenter maintes fois : le sectarisme de la gauche.

dimanche, 31 janvier 2016

Combattre le Djhiadisme passe aussi par dénoncer la médiocrité de nos dirigeants

« Expliquer, c’est déjà vouloir un peu excuser » a déclaré Manuel Carlos Valls Galfetti, Premier Ministre en exercice.  « Il n’y a que la sociologie qui peut expliquer pourquoi la France est gouvernée par un PM si médiocre. Mais ce n’est pas une excuse», lui a répondu l’historien des images André Gunthert, comme l’a rapporté Gilles Kepel lors de la conférence qu’il a donnée le 13 janvier dernier à l’Université Paris-Dauphine pour présenter son dernier ouvrage « Terreur dans l'Hexagone: Genèse du djihad français », dont je recommande la lecture.

Lire la suite...

lundi, 16 novembre 2015

Un Guantanamo français ? Pas en mon nom !

Un Guantanamo à la française constitue-t-il une réponse appropriée à la tragédie que nous vivons ? C’est ce que semble penser Nicolas Dupont Aignan qui dans le dernier texte publié sur son blog en date du 15 novembre écrit « Les Américains l’ont bien fait avec Guantanamo. Et nous ? ». Je passe rapidement sur la puérile stupidité de l’argument (les autres font des conneries, donc nous aussi on a le droit) pour exprimer toute la colère et l’indignation que je ressens face à de tels propos. Et pas seulement parce qu’ils sont dangereux comme le démontre clairement Anne Giudicelli interviewée par Les Echos.fr. J’ai des valeurs, elles sont non négociables et elles m’amènent à considérer que Guantanamo représente la perversion absolue : faire hors du territoire national ce que l’on considère comme contraire à nos principes (et donc inacceptable) sur ce même territoire. Les valeurs fondamentales n’ont pas de frontières et, en dépit de tous les efforts déployés par des juristes cyniques, une saloperie reste une saloperie quel que soit l’endroit où elle a lieu. Malgré les graves menaces qui pèsent sur nous et les dangers que nous affrontons, l’extraterritorialité n’est pas une circonstance atténuante.

Lire la suite...

samedi, 18 juillet 2015

Pour sauver la France (et donc la civilisation), interdisons la barbe en prison

C’est une des propositions faites par Debout la France (DLF) dans un texte publié sur son site écrit par le « Coordonnateur du pôle experts sécurité intérieure » du parti de Nicolas Dupont-Aignan où il se réjouit du magnifique feu d’artifice du 14 juillet, déplore les émeutes et propose ses solutions pour le moins novatrices afin de faire en sorte que les feux d’artifice se limitent à ceux officiellement autorisés.Je vous propose ci-après les éclaircissements qui ont été demandés par un adhérent qui m’a contacté. Il en est arrivé à la conclusion que ceux qui craignaient un rapprochement avec le FN avaient tort. Avec de telles positions, DLF ne va pas se rapprocher du FN, DLF va dépasser le FN.

Lire la suite...

jeudi, 15 janvier 2015

Humiliation

Humiliation et frustration sont-elles les deux mamelles du terrorisme? C’est, résumé de manière lapidaire, la théorie développée par Dominique Moïsi dans le cadre de la conférence sur le Moyen-Orient organisée le 14 janvier par la fondation Paris-Dauphine. Le conseiller spécial de l'IFRI et Professeur au King's College de Londres a introduit son intervention en précisant que les circonstances tragiques récentes l’avaient amené à abandonner les notes qu’il avait initialement préparées pour donner libre cours à son inspiration et mettre en relation les évènements de ces derniers jours et leurs fondements historique, géographique et émotionnel. Je n’ai personnellement pas regretté cette liberté que D.Moïsi a prise avec la préparation de son exposé car ce dernier fut particulièrement intéressant.

Lire la suite...

mardi, 13 janvier 2015

On peut pleurer de tout, mais pas avec n’importe qui

Alors que, suite aux carnages récents, je me sens totalement désemparé par les prises de position de certains – notamment dans "mon propre camp" – appelant sans état d’âme apparent à la proclamation d’un autre état, d’urgence celui-là, j’ai eu besoin de procéder à un retour aux sources en allant me replonger dans ce qui fut au commencement de ma vie de militant: la gauche de gauche. J’ai donc assisté  à la soirée « La dissidence, pas le silence ! », organisée hier soir par le journal Fakir à la Bourse du travail. J’y ai retrouvé avec plaisir cette gauche que j’aime mais aussi … celle que je n’aime pas ! 

Lire la suite...

lundi, 13 octobre 2014

Manuel Valls, le fossoyeur de la démocratie

Le grand Emmanuel (Todd) nous avait prévenus, notamment dans "Après la démocratie" : le suffrage universel est en danger. Le petit Manuel (Valls) est en train de mettre la menace à exécution en revenant à la charge pour supprimer l'envoi papier de la propagande électorale. Il avait échoué une première fois en 2013 et – selon des sources bien informées – il s’était vengé en ne reconduisant pas au gouvernement Thierry Repentin, ministre des Affaires européennes à l'époque, qui  avait fait savoir son faible enthousiasme pour la mesure. Mais Manuel Carlos Valls Galfetti a de la suite dans les idées et comme l’écrit le site de Solidarité & progrès,le mouvement politique dirigé par Jacques Cheminade, le voila qui remet aujourd’hui le couvert avec l’Article 46 du projet de loi de finances pour 2015.  

Lire la suite...

- page 1 de 7