Eco(dé)mystificateur

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi, 30 avril 2016

Le prix du pétrole (suite)

Dans un article précèdent, nous avions vu que le prix du pétrole fluctuait au cours du temps de manière erratique et totalement imprévisible. Sur le site de La Chronique Agora, Philippe Béchade nous explique pourquoi le rôle du pétrole sur l’économie est largement surestimé.

Lire la suite...

samedi, 23 avril 2016

Question de priorités

C’est dans un commentaire sur un forum du site Arrêt sur Image que j’ai trouvé le texte que je vous propose ci-après qui récapitule bien les données du problème tel qu’il se présente lorsque l’on considère, comme moi, que la priorité des priorités c'est de reprendre le pouvoir sur le système capitaliste financiarisé. Il faut alors faire appel à toutes les forces, sans exclusive, qui ont le même objectif. On se mettra sur la gueule ensuite, quand on aura gagné cette première bataille. Et ce n’est visiblement pas pour demain ! 

Lire la suite...

samedi, 16 avril 2016

Comprendre l'origine de la dette

Dans un article de 2012, je traitais de la polémique apparue autour de la fameuse loi de 1973 qui aurait interdit à l’Etat de se financer auprès de sa banque centrale et je concluais sur la nécessité de «chercher comment l’Etat se finançait avant 1973 et comment et pourquoi cette source s’est tarie. » La réponse à cette interrogation, et bien d’autres choses encore, se trouvent dans le livre passionnant de Benjamin Lemoine intitulé « L’ordre de la dette » et sous-titré « enquête sur les infortunes de l’état et la prospérité du marché ». L’auteur nous y dévoile les mécanismes à l’œuvre depuis les années 70 qui ont engendré la situation d’endettement que nous connaissons aujourd’hui. Il met en évidence les motivations idéologiques qui ont conduit ceux qui nous gouvernent à forcer l’Etat à se financer auprès des marchés financiers.

Lire la suite...

mercredi, 13 avril 2016

La méthode Coué à la rescousse du QE de la BCE ?

J’ai donc assisté au séminaire Fourgeaud du 5 avril dernier intitulé "Impact de la politique monétaire de l’Eurosystème". Malgré la technicité des sujets, j’ai quand même réussi à saisir les grandes lignes des démonstrations faites par les représentants de l’INSEE puis de la Banque de France. Le moins que l’on puisse dire c’est que la justification d’un soi-disant effet positif du QE actuel sur la reprise a été laborieuse et, de mon point de vue de béotien, tiré par les cheveux.

Lire la suite...

samedi, 9 avril 2016

Mais que produit donc le Luxembourg ? Réflexion sur le salaire minimum et la productivité

Ce qui est bien avec Atlantico,  c’est qu’ils sont de droite ne sont pas sectaires. Ils donnent la parole à des intervenants  d’opinion souvent différentes parmi lesquels des économistes aux propos intéressants comme C.Mucherie et d’autres, aux propos indigents moins intéressants, comme A.Delaigue. Dans un papier récent, ce dernier nous explique pourquoi la hausse du salaire minimum serait, d’après lui,  globalement inefficace dans la lutte contre la calvitie les inégalités. Je vous laisse, si le cœur vous en dit, vous faire votre propre opinion sur un texte dont les arguments reposent principalement sur du vent « la littérature économique » (sic), celle qui visiblement n’inclut pas le dernier ouvrage d’Edouard Cottin-Euziol que je n’hésiterais pas à offrir à Delaigue si il me donnait son adresse. Je voudrais néanmoins rebondir sur une affirmation de ce dernier à savoir que « le salaire minimum, comme tous les salaires, est déterminé par la productivité du pays ». Et pour cela, je vais faire appel au dénommé Yann qui, à mon grand désespoir, a disparu – même si on trouve des traces récentes de son passage sur le Web à travers des commentaires postés notamment sur les-crises.fr - et a laissé son blog « Le bon dosage » en jachère. Ce dernier reste néanmoins une source inépuisable de réflexion sur un grand nombre de sujet, dont celui, justement, de la productivité.

Lire la suite...

lundi, 4 avril 2016

QE for the people : il y a ceux qui sont pour, ceux qui sont contre et il y a ...A.Delaigue

Le débat en cours sur ce que certains appellent la « monnaie hélicoptère » a l’immense mérite immédiat de faire un peu de publicité autour du thème de la monnaie. Que l’on soit pour ou que l’on soit  contre, on peut difficilement, dans une discussion sur le sujet, ne pas aborder d’une manière ou d’une autre les mécanismes mystérieux de la création monétaire. A moins de s’appeler A.Delaigue et de considérer qu’il n’y a tout simplement pas matière à discussion. Circulez, il n’y a rien à voir comme il le proclame sur Twitter:







Et dire que ce type est professeur d’économie !

Heureusement, d’autres considèrent le sujet sérieusement et proposent quelques explications.

Lire la suite...

mardi, 29 mars 2016

Non, ce ne sont pas "les-marchés" qui fixent les taux d’intérêt de la dette publique

Paradoxalement, c’est dans le e-livre (« Le coup d’état monétaire – L’indépendance de la banque centrale, mère de toutes les erreurs de pilotage monétaire ») de Mathieu Mucherie, monétariste convaincu, disciple avoué de Milton Friedman, que j’ai trouvé ce passage qui confirme l’une des démonstrations les plus éclatante du néochartalisme à savoir que c’est la Banque Centrale qui, à travers le taux directeur, fixe tous les autres, y compris celui de la dette publique comme l’explique par ailleurs Jean-Baptiste Bersac dans «Devises – L’irrésistible émergence de la monnaie ».

Lire la suite...

vendredi, 25 mars 2016

Ordre, justice et … reniement

Nicolas Dupont-Aignan, alias NDA, a donc officiellement fait acte de candidature à l’élection  présidentielle de 2017. Le Petit Journal de Canal+ s’en est fait l’écho dans un "reportage" de 8 mn que l’on pourrait naïvement juger dévastateur pour l’image du candidat mais – à en croire les grands prêtres du marketing politique –, grandement apprécié du Dieu audimat, soutien indispensable à tout postulant à la magistrature suprême qui se doit d’être prêt à toutes les trahisons tous les sacrifices lui permettant d’assurer les points d’audiences tant recherchés. Le Petit Journal, antichambre du pouvoir … Quelle époque !!!

Lire la suite...

dimanche, 20 mars 2016

C’est grave Docteur Lordon ?

Très honnêtement, je ne me faisais pas beaucoup d’illusions et j’anticipais la réponse. Mais j’ai définitivement dissipé tout doute possible : pour Frédéric Lordon, ne pas être de gauche, c’est grave. C’est en effet la réponse qu’il a faite à la question que je lui ai posée ce  vendredi 11 mars, suite à la projection du film « Merci Patron » à Nanterre. J’y avais convié une poignée d’amis, pas spécialement de gauche non plus mais qui ont néanmoins aimé le film, et, lors du débat d’après film, après avoir signalé que c’était la deuxième fois que je le voyais et que j’avais beaucoup aimé, je lui posais donc la question qui tue : aimer le film sans se revendiquer de gauche, est-ce grave ?  Sa réponse fut sans équivoque même si il a entretenu une forme d’espoir en me suggérant de les rejoindre. Au-delà de l’aspect galéjade de tout cela, il y a quand même cette triste réalité que j’ai eu l’occasion d’expérimenter maintes fois : le sectarisme de la gauche.

jeudi, 17 mars 2016

Bulle, vous avez dit bulle ?

C’est un des arguments souvent avancé par ceux qui critiquent ce qu’on appelle le Quantitative Easing : l’injection de monnaie  qui en découle créerait systématiquement des bulles sur les marchés financiers. Un article très intéressant de Mathieu Mucherie publié sur Atlantico.fr vient remettre en question une évidence qui ne va pas forcément de soi. Et les faits sont là, comme nous l’explique notre économiste de marché, chiffres et graphiques à l’appui. Il n’y a pas d’emballement des cours de bourse, les grandes matières premières sont toutes en chute libre, l’immobilier ne flambe pas et le risque immédiat que nous devons affronter est la déflation.  Je vous encourage à lire ce texte, il est décapant. Parmi les nombreuses questions que sa lecture entraine, il y en a une qui m’a particulièrement travaillé :   si il n'y a pas de bulles, où sont passés les milliards injectés par la BCE dans le cadre du QE ? Je vous propose ci-après, en vrac, les éléments de réponse que j’ai pu glaner ici et là :

Lire la suite...

- page 1 de 54