Eco(dé)mystificateur

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, 23 juin 2016

Jean-Marc Sylvestre n’a pas aimé « Merci Patron ». Etonnant, non ?

Je ne me suis intéressé à l’existence de Jean-Marc Sylvestre qu’une seule fois. C’était en 2013 à l’époque de ma furtive collaboration avec le défunt site Ragemag. J’avais fait un texte et surtout un photo montage suite au débat auquel participaient notamment Laurent Herblay et Jean-Marc Sylvestre, dont on trouvera un compte rendu sur le blog de Laurent. Mon texte n’avait rien de transcendant – je le mets quand même en pièce jointe – mais j’aime bien la photo que je reproduis donc ici. Le moins que l’on puisse dire c’est que J.M. Sylvestre n’était pas sorti grandit de cette confrontation.
Il vient tout récemment de gagner le droit de figurer en bonne place dans mon Tableau de Chasse, suite au torchon à la critique qu’il a récemment publié sur Atlantico du documentaire de François Ruffin, Merci Patron. Je vous propose ci-après le texte du journaliste avec mes commentaires intercalés. C’est la seule chose que j’ai trouvée à faire pour me calmer face à un tel tissu d’inepties doublé d’un procès d’intention à entrées multiples et d’une mauvaise foi sans limites.

Lire la suite...

mercredi, 22 juin 2016

Euro et dépression

(…) l’euro a remplacé la peur de la dévaluation par la certitude de la dépression.

Yanis Varoufakis dans « Et les faibles subissent ce qu'ils doivent ? »

samedi, 11 juin 2016

Le prix du pétrole (suite et fin ?)

Pour conclure notre série sur le pétrole, intéressons-nous à la dernière prédiction de Patric Artus. Dans un Flash Natixis récent, l’économiste annonce « une possible forte hausse à nouveau du prix du pétrole dans quelques années. »
Le caractère relativement flou de cette prédiction peut prêter à sourire, mais je trouve néanmoins très intéressante l’analyse du comportement des sociétés pétrolières accusées de faire preuve de myopie quant à leur politique d'investissement, expliquant en partie les « cycles violents du prix du pétrole ».

Lire la suite...

dimanche, 5 juin 2016

De la relation entre commerce et culture

« L’effondrement financier mondial a démoli le très vieux mythe qui fait de l’échange commercial une institution première. Il n’existe dans l’histoire aucun exemple de peuple qui aurait créé des marchés et des échanges avant de créer une culture. C’est à tort que nous avions cru que le commerce précède et rend possible le développement de la culture. En réalité, c’est l’inverse. »

 Jeremy Rifkin dans « La nouvelle société du coût marginal zéro »

lundi, 16 mai 2016

La tolérance

 « La tolérance n’est pas une concession que je fais à l’autre, elle est la reconnaissance du principe qu’une partie de la vérité m’échappe. »
Paul Ricoeur (relevé sur le blog d’Etienne Chouard)

vendredi, 6 mai 2016

Déception

La sentence est tombée, comme on pourra le constater sur le mail reproduit ci-après : ma candidature n’a pas été retenue. C’est vraiment dommage. J’aurais bien aimé participer activement à cette Conférence de citoyens sur l’économie, après tous les efforts que j’ai consentis pour créer des lacunes dans mon ignorance en économie. La pilule aurait peut-être été moins amère si j’avais su quels ont été les critères retenus pour sélectionner les candidats et qu’est-ce qui a joué en ma défaveur. Mais je ne le saurai probablement jamais. Comme je n’ai pas vraiment de goût pour les processus virtuels qui me sont proposés en session de rattrapage, il ne me reste plus qu’à émigrer en Suisse …

Lire la suite...

samedi, 30 avril 2016

Le prix du pétrole (suite)

Dans un article précèdent, nous avions vu que le prix du pétrole fluctuait au cours du temps de manière erratique et totalement imprévisible. Sur le site de La Chronique Agora, Philippe Béchade nous explique pourquoi le rôle du pétrole sur l’économie est largement surestimé.

Lire la suite...

samedi, 23 avril 2016

Question de priorités

C’est dans un commentaire sur un forum du site Arrêt sur Image que j’ai trouvé le texte que je vous propose ci-après qui récapitule bien les données du problème tel qu’il se présente lorsque l’on considère, comme moi, que la priorité des priorités c'est de reprendre le pouvoir sur le système capitaliste financiarisé. Il faut alors faire appel à toutes les forces, sans exclusive, qui ont le même objectif. On se mettra sur la gueule ensuite, quand on aura gagné cette première bataille. Et ce n’est visiblement pas pour demain ! 

Lire la suite...

samedi, 16 avril 2016

Comprendre l'origine de la dette

Dans un article de 2012, je traitais de la polémique apparue autour de la fameuse loi de 1973 qui aurait interdit à l’Etat de se financer auprès de sa banque centrale et je concluais sur la nécessité de «chercher comment l’Etat se finançait avant 1973 et comment et pourquoi cette source s’est tarie. » La réponse à cette interrogation, et bien d’autres choses encore, se trouvent dans le livre passionnant de Benjamin Lemoine intitulé « L’ordre de la dette » et sous-titré « enquête sur les infortunes de l’état et la prospérité du marché ». L’auteur nous y dévoile les mécanismes à l’œuvre depuis les années 70 qui ont engendré la situation d’endettement que nous connaissons aujourd’hui. Il met en évidence les motivations idéologiques qui ont conduit ceux qui nous gouvernent à forcer l’Etat à se financer auprès des marchés financiers.

Lire la suite...

mercredi, 13 avril 2016

La méthode Coué à la rescousse du QE de la BCE ?

J’ai donc assisté au séminaire Fourgeaud du 5 avril dernier intitulé "Impact de la politique monétaire de l’Eurosystème". Malgré la technicité des sujets, j’ai quand même réussi à saisir les grandes lignes des démonstrations faites par les représentants de l’INSEE puis de la Banque de France. Le moins que l’on puisse dire c’est que la justification d’un soi-disant effet positif du QE actuel sur la reprise a été laborieuse et, de mon point de vue de béotien, tiré par les cheveux.

Lire la suite...

- page 1 de 55